Friday, December 14, 2007

Question de Peau par Jean Bermon

J’ai fait la connaissance de Sergio sur le pas de la porte du musée qu’il a fondé à San Cristobal de Las Casas au Mexique. Heritance et l’Association Maya Solidarité participent actuellement au projet de restructuration de ce musée du costume dans le Chiapas. Je savais fort peu de choses de Sergio sinon que depuis plus de trente ans, cet ingénieur agronome de formation, dédiait sa vie aux Indiens descendant du peuple Maya. Notre présentation fut des plus brèves, Sergio finissait de soigner un de ses patients sous la véranda et m’invitait à le suivre dans ses visites à domicile. J’ignorais encore la nature de sa spécialité : le traitement des grands brûlés.

Après une bonne demi-heure de route dans le silence, nous sommes rentrés dans une petite maison bien modeste. Le jeune homme de 24 ans qu’il avait pris en charge quotidiennement depuis 4 semaines était tombé d’un toit et avait par réflexe tenté de s’accrocher à une ligne de haute tension. Outre sa chute sur le béton qui l’avait paralysé à vie des deux jambes, il avait subi de terribles brûlures. Ce patient n’était que l’un des premiers de sa longue journée qui s’achève six jours par semaines par une consultation au musée et la visite proposée du lieu à des groupes de touristes qui contribuent de façon modeste au financement de sa mission.

En effet, si Sergio ne demande rien pour les soins qu’il propose aux plus défavorisés, ceux-ci, en retour, l’ont gratifié, au cours des années, de nombreux cadeaux principalement sous la forme de costumes traditionnels qui sont pour certains des pièces d’exception que même le musée Anthropologique de Mexico lui empreinte à l’occasion. Cette première journée au cours de laquelle nous nous sommes rencontrés m’a fait découvrir un homme hors du commun ; elle m’a permis également de comprendre peut-être l’origine d’une telle collection.

Certes ces Indiens démunis ont offert leurs plus beaux vêtements, mais n’est-ce pas plutôt leur parure qu’ils ont donnée en échange d’une peau neuve…

No comments: